The Yardbirds, un groupe à guitares

Un des meilleurs groupe anglais des 60's

 

Les Yarbirds sont célèbres pour avoir accueilli dans leurs rangs trois des plus grands guitaristes rock : Eric Clapton, Jeff Beck et Jimmy Page.

 

Au départ, il y a le Metropolitan Blues Quartet formé en 1962-63 dans la banlieue londonienne et dont la plupart des membres sont issus de l'école d'art de Kingston (Keith Relf, chant, Anthony « Top » Topham, guitare, Chris Dreja, guitare rythmique, Paul Samwell-Smith, basse, Jim Mc Carty, batterie). Le groupe fait ses premières armes derrière le pionnier du blues anglais, Cyril Davies. On commence à parler d'eux en tant que Yarbirds lorsqu'ils succèdent aux Rolling Stones sur la scène du Crawdaddy Club en septembre 1963.

Eric Clapton

yarbirdsA cette époque, c'est un groupe qui joue du blues et dont le répertoire est composé de titres de Bo Diddley, Howlin' Wolf, Muddy Waters, Sonny Boy Williamson, Elmore James comme par exemple « Smokestack lightning », « Boom Boom » ou « I'm a Man ». Le guitariste original Antony « Top » Topham quitte le navire en octobre 1963 et il est remplacé par un jeune inconnu virtuose : Eric Clapton. Arrive Giorgo Gomelsky qui devient leur manager et leur procure un contrat avec EMI. Les Yardbirds enregistrent Five Live Yardbirds (1965) au légendaire Marquee Club à Londres.

Puis c'est le premier succès « For Your Love » écrit par Graham Gouldman. Un succès qui provoque le départ de Clapton qui, à l'époque, est un puriste du blues. Il s'en va rejoindre les Bluesbreakers de John Mayall non sans recommander un jeune guitariste de studio : Jimmy Page. Lequel Page n'a pas trop envie de quitter son lucratif emploi de mercenaire de la guitare pour un destin peu évident. Cependant, il recommande son ami, Jeff Beck.

 


For Your Love

 

Jeff Beck

yarbirdsAvec Jeff Beck, les Yarbirds deviennent un redoutable groupe de scène mais aussi des innovateurs majeurs de la scène rock mondiale. Ils influencent profondément le rock des deux cotés de l'Atlantique. Les expériences de Beck avec la fuzz, le feedback et la distorsion sont dans l'air du temps de la scène anglaise qui s'oriente vers une musique de plus en plus sauvage (cf. « Heart Full Of Soul », « Shapes Of Things », « Still I'm Sad »).

 

Beck & Page

Peu après les sessions de l'album Roger The Engeener (1966), le bassiste Paul Samwell-Smith quitte le groupe pour une carrière de producteur. Les Yarbirds recontactent Page qui, cette fois, accepte la proposition et les rejoint en tant que bassiste, le temps que Chris Dreja apprenne à jouer de la basse. Le duo de guitaristes vedettes ne durera que quelques mois. On peut les entendre sur le single « Happenings Ten Years yarbirdsTime Ago » ou sur « Psycho Daisies » avec Page à la basse ou encore sur « Stroll On » une réécriture de « Train Kept A-Rollin ». Les deux guitaristes apparaissent dans le film de Michelangelo Antonioni, Blow Up. Ce dernier demande à Beck de briser sa guitare comme Pete Townshend des Who. Citons aussi « Beck's Bolero » basé sur le bolero de Ravel avec une formation de rêve : outre Beck et Page, il y a Keith Moon à la batterie, John Paul Jones à la basse et Nicky Hopkins au piano.

 


Shapes Of Things

 

Jimmy Page

Fin 1966, Beck est viré du groupe et Page devient le guitariste solo. Cette période voit les Yarbirds développer une certaine schizophrénie : sur scène, ils jouent des titres expérimentaux comme « Dazed And Confused » tandis que le producteur Mickie Most leur fait enregistrer des singles commerciaux sans intérêt comme « Ha Ha Said The Clown » ou « Ten Little Indians ». Leur dernier album Little Games sort en 1967. Début 1968, Keith Relf et Jim Mc Carty quittent le groupe pour s'orienter vers une musique influencée par le classique et le folk (cf. Renaissance). Chris Dreja lui aussi s'en va pour devenir photographe.

C'est la fin des Yarbirds originaux. Page fait appel au chanteur américain Terry Reid pour rejoindre les Yarbirds mais celui-ci décline l'offre. Cependant, il recommande un jeune chanteur inconnu : Robert Plant qui lui-même amène dans ses bagages le batteur John Bonham. S'ajoute à cette formation, une vieille connaissance de Page, le bassiste John Paul Jones. Cette formation s'embarque pour une tournée en Scandinavie sous le nom de New Yardbirds. Un album est prévu pour la fin 1968 mais le groupe doit changer de nom car Chris Dreja les menace de poursuites en tant que propriétaire légal du nom. Sur la suggestion de Keith Moon, ils choisissent Led Zeppelin. Une autre histoire débute...

Les Yarbirds sont restés dans l'histoire du rock comme l'un des groupes les plus novateurs. Ils ont inauguré toutes les audaces qui allaient devenir communes ensuite.

Facebook

Fou de rock est listé dans la catégorie Genres musicaux : Musique Rock de l'annuaire Actualite referencement