Les prescriptions du Dr Muller

The Misundertstood, avant que le rêve s'estompe


Ils furent qualifiés de Yarbirds américains

 

Ce groupe américain découvert par John Peel fût l'un des plus innovateurs de son époque, mêlant feedback, steel guitar, influences orientales. Histoire d'un rêve.

 

Tout commence par le surf en 1963. Trois adolescents, Greg Treadway (orgue), Rick Moe (batterie) et George Phelps (guitare) montent leur groupe : The Blue Notes. Ils sont rejoints par Rick Brown (chant, harmonica) et Steve Whiting (basse). En 1965, ils deviennent les « Incompris », The Misundestood. A l'époque le groupe est influencé par les Yarbirds et les Animals.

Glenn Campbell

Whiting s'en va et Campbell arrive. Ce dernier a joué avec les Beach Boys et il est un spécialiste de la Steel Guitar ou guitare hawaïenne qui, souvent, se joue avec un bottleneck, un tube ajusté à un doigt de la main gauche. Cette adjonction est ce qui va faire du groupe une exception parmi tous les groupes américains qui s'inspirent de la British Invasion. C'est à ce moment que le groupe rencontre un certain John Ravenscroft.

John Peel

misunderstoodA l'époque John Ravenscroft qui n'est pas encore devenu John Peel traine en Californie du sud. C'est là qu'il voit pour la première fois The Misunderstood : « Ils s’appelaient The Misunderstood... et j’étais comme Saint Paul en route vers Damas, c’était sensationnel. (…). Glenn Campbell paraissait incroyablement fluet et malade, avec des cheveux exceptionnellement longs pour l’époque et il était penché sur sa guitare hawaïenne, jouant les trucs les plus incroyables que j’avais jamais entendu... et Steve Whiting faisait des trucs comme jouer de sa basse avec un bottleneck : ils étaient fantastiques ! » . Peel, conquis, se met à manager le groupe. Il leur fait enregistrer un acétate avec notamment « I'm Not Talkin' », une reprise des Yarbirds avec feedback et guitare sonnant comme un raga.

Expériences

Sur scène le groupe expérimente : il laisse les instruments développer un feedback et quitte la scène pour revenir ensuite. Puis il va plus loin et met au point un des premiers light-show qui se calque sur la musique jouée par le groupe. Mais il y a la guerre du Viet-Nam et la menace de la conscription qui plane. John Peel les convainc d'aller tenter leur chance en Angleterre. Ils s'y rendent mais personne ne les attend et pire leur bassiste qui est retourné aux Etats-Unis est enrôlé ce qui les oblige à recruter Tony Hill.

Swingin' London

misunderstoodCependant, ils parviennent à faire des concerts et même à décocher un contrat avec Fontana Records. Ils enregistrent 6 titres dont le merveilleux « I Can Take You To The Sun » qui rappelle les Yarbirds avec sa guitare fuzz mais aussi Eric Burdon pour la voix de Brown sans oublier la steel guitar de Campbell et ses envolées magiques. La presse anglaise est conquise et parle d'American Yardbirds. Très vite, ils se retrouvent au Marquee où ils partagent l'affiche avec Pink Floyd et The Move qui ne seront pas les derniers à s'inspirer du groupe. Mais du fait de problème de visas de travail, le groupe ne peut se produire régulièrement sur scène et de plus le single n'est pas un succès sauf d'estime.

 

The Misunderstood : I Can Take You To The Sun

Conscription

C'est alors que Rick Brown est rattrapé par la conscription. Il retourne aux USA dans l'espoir de se faire exempter tandis que les autres membres du groupe quittent l'Angleterre pour éviter une expulsion faute de permis de travail et de visas. Brown se réfugie ensuite en Inde pour échapper à la guerre et fin 1966, c'est terminé pour The Misunderstood.

Pourtant le groupe était devenu l'attraction de la fin de l'été 66 en Angleterre, pourtant il avait inspiré Pink Floyd et Hendrix, pourtant Peel déclarait en 2004 à Rolling Stone : « Si je devais retenir les dix plus grandes prestations que j’ai vues de toute ma vie, l’une serait The Misunderstood au Pandora’s Box d’Hollywood en 1966. Mon dieu, quel superbe groupe c’était ! »(ibid).

Campbell de retour en Angleterre en 1969 monte Juicy Lucy qui aura un petit succès avec « Who Do You Love ». Brown ne reviendra aux USA qu'en 1979 et reformera le groupe en 1981. The Misundertood a été redécouvert en 1981 grâce à une compilation du label Cherry Red, Before The Dream Faded, et aussi en 1997 avec la compilation The Legendary Goldstar Album Plus Golden Glass. Le mot de la fin au guitariste Glen Campbell : « Ce n'était qu'on ne s'est pas fait remarquer quand on était dans le milieu, c'est juste que personne ne savait qu'on existait ! Les gens qui nous écouté ne pouvaient pas nous ignorer. On était si différents. » (ibid)

Facebook

Fou de rock est listé dans la catégorie Genres musicaux : Musique Rock de l'annuaire Actualite referencement