Les prescriptions du Dr Muller

Nancy Sinatra : ces bottes sont faites pour marcher

1966, la fille de Frank Sinatra apparaît court vêtue et bottée dans un clip qui fait un tabac : « Theses Boots Are Made For Walkin' »

 

Lorsque paraît « These Boots Are Made For Walkin' » cela fait plusieurs années que la fille de Frank Sinatra, Nancy tente de se faire un nom par elle-même ce qui n'est pas facile avec un tel handicap de départ. Née en 1940, Nancy a grandit à l'ombre des projecteurs. Dès 1957, elle apparaît à la télévision en compagnie de son père. Mais elle ne se satisfait pas de rester dans son ombre car dès son plus jeune âge, elle a appris le chant, la danse, la comédie. Elle fait donc ses débuts en 1960 lors d'une émission où se produit aussi Elvis Presley. Après avoir tourné dans plusieurs films mineurs et eu quelques rôles dans des séries télévisées, elle est enfin prête pour une carrière plus conséquente. Elle signe un contrat avec le label de son père, Reprise.

These Boots...

Nancy SinatraSon 1er single sur Reprise n'est autre que « These Boots Are Made For Walkin' », un single qui démontre que la fille de Frankie « Ol' Blue Eyes » Sinatra peut très bien se débrouiller toute seule. Sur « Boots... », elle est à la foi rebelle et sexy et chante un texte plutôt dur pour la gente mâle sur un accompagnement de cuivres et de cordes dirigé par l'arrangeur Billy Strange avec en renfort la crème des musiciens de studio de Los Angeles, la célèbre « Wrecking Crew » (Hal Blaine, batterie, Al Casey, Tommy Tedesco, Billy Strange et Mike Deasy, guitares, Ollie Mitchell, Roy Caton et Lew McCreary, cuivres, Carol Kaye, basse, et Chuck Berghofer double basse, qui joue la ligne de basse qui rendra le titre unique). « These Boots... » est un succès immédiat. Il grimpe à la 14ème place du Top 100.

Une fille à la redresse

L'introduction à la basse, le look de fille délurée de Nancy Sinatra et les paroles qui vont encore plus loin que celles des Shangri-La's vont marquer l'époque et au-delà :

« Ces bottes sont faites pour marcher et c'est ce qu'elles vont faire.

Un de ces jours, elles vont te marcher dessus.

Tu continue à jouer avec moi alors que tu devrai faire attention.

Tu pense que tu ne bruleras jamais.

Ha ! Mais je viens juste de trouver une belle grosse boite d'allumettes, ouais.

Et tu sais, tu ne va pas avoir le temps de comprendre.

Vous êtes prêtes les bottes ? En avant ! »

Des versions tous genres confondus

Comme on peut le constater, Lee Hazelwood qui a écrit les paroles pour la bonde Nancy ne fait pas exactement dans la dentelle. Le tout combiné à l'image sexy et provocatrice de Nancy marque son époque et continue à inspirer de nombreux artistes qui ont repris le titre de Lee Hazelwood. Citons pour les années 60 les version des Artwoods (avec le futur Deep Purple, John Lord), celle des Beau Brummels, des New Christy Minstrels (1966), des Supremes (1966), de la chanteuse country Loretta Lynn (1967), la version allemande, française et italienne en 1966 d'Eileen Goldsen, la version reggae skinhead de Symarip en 1969, celle des Résidents en 1974, d'Amanda Lea en 1977, de Nick Cave (si, si !) en 1978, d'Adriano celentano en 1984, des heavy metalleux Megadeth en 1985, des punks hard core Operation Ivy en 1989, de Lisa Germano en 1993, de Latoya Jackson en 1994, de Boy George en 1995, du groupe ska Bad Manners en 1999, du rocker américain Delbert Mc Clinton en 1999 et enfin plus près de nous la version française de la Grande Sophie en 2001, du bluesmen Poppa Chubby en 2001. Les dernières versions recensées en 2009 sont celles de The Humans (Toyah Willcox, Robert Fripp), Duet (Maria de Medeiros et The Legendary Tigerman). Comme on peut le constater, ils ont été nombreux à reprendre l'hymne menaçant d'Hazelwood et Sinatra et ce n'est certainement pas fini.

Après ce tube planétaire, Nancy n'en est pas resté là et a continué à placer quelques unes des compositions d'Hazelwood dans les hit-parades comme « You Only Live Twice » (B0 du film de James Bond), « Sometin' Stupid » avec son père Frank Sinatra, « Summer Wine » en duo avec Lee Hazelwood ainsi que « Jackson » avec le même Hazelwood. En 2003, Quentin Tarantino réhabilite Nancy Sinatra en ouverture de son film Kill Bill avec sa reprise du titre de Sonny Bono chanté par Cher en 1966, « Bang Bang ». Son dernier album, Nancy Sinatra, date de 2004. Il est produit par sa fille, Angela Jennifer Lambert du groupe Rockets et elle est accompagnée par rien moins Morrisey, l'ancien chanteur des Smiths, Thurston Moore, le guitariste-chanteur de Sonic Youth, Jarvis Cocker (Pulp), le guitariste Steve Van Zandt et même Bono (U2). Ces bottes continuent à marcher...


Facebook

Fou de rock est listé dans la catégorie Genres musicaux : Musique Rock de l'annuaire Actualite referencement