• Histoire du punk
  • Histoire du punk
  • Histoire du punk
  • Tobacco Road

    Les prescriptions du Dr Muller

    Sur la route du tabac

    Cette vie est une vie de merde mais c'est la seule que je connaisse. Je déteste cet endroit mais c'est celui où je vis.


    loudermilk"Tobacco Road" est un titre écrit par le chanteur John D Loudermilk en 1960 qui décrit les états d'âme du narrateur né dans la petite ville de Durham en Caroline du Nord. Ce ne fût pas un succès pour Loudermilk hormis en Australie. Pourtant ce titre à la croisée du folk et du jazzy, amer et volontaire à la fois (je vais repartir à zéro), a immédiatement ou presque été repris par d'autres artistes qui en ont fait un succès, un classique.

     


    John D Loudermilk

    Pour se faire une idée de la chose voici les paroles de « Tobacco Road » :


    J'ai grandi dans une cabane délabrée

    tout ce que j'ai jamais possédé, chérie

    Je le porte sur mon dos

    Dieu, là haut, sait

    Combien je déteste

    Cet endroit appelé

    Tobacco Road

    Tobacco Road

    Tobacco Road

    Tobacco Road

    Tobacco Road


    Mais c'est mon chez moi, oui

    Cette vie est la seule que je n'ai jamais connue

    Et Dieu sait

    Combien je déteste cette

    Tobacco Road


    Tobacco Road, ouais

    Tobacco Road, ouais

    Je suis sur cette route

    Je parle de cette route

    Tobacco Road, ouais

    Tout le monde a sa route

    Tout le monde suit une certaine route

    Tout le monde se sent sur une route

    Tout le monde se souvient d'une route

    Tobacco Road, ouais

    Route, ouais

    Route, ouais

    Route, ouais


    Mais c'est mon chez moi, oui

    Cette vie est la seule que je n'ai jamais connue

    Et Dieu sait

    Combien je déteste cette

    Tobacco Road


    Je vais partir d'ici

    Et me trouver un boulot

    Avec l'aide de dieu

    Et de sa bonté

    Je vais dénicher de la dynamite

    Je vais trouver une tour

    Et la faire sauter, la démolir

    Je vais repartir à zéro

    Et je vais me construire une ville

    Que serai fier de montrer

    Et je vais garder son nom

    Et je vais garder son nom

    Et je vais garder son nom de route du tabac, ouais

    Tobacco Road, ouais, ouais

    Tobacco Road

    Tobacco Road


    Tu es sale et tu es crasseuse

    Mais Je t'aime

    Parce que tu es mon chez moi, bébé

    Tu es mon chez moi

    Cette vie est la seule que je n'ai jamais connue

    C'est chez moi

    C'est chez moi

    Oui, tu es ma maison

    Tu m'entends ? tu es ma maison

    Tu es ma maison


    Oui, c'est ma maison, oui

    C'est la seule vie que je n'ai jamais connue

    Et le seigneur sait

    Combien je déteste cette

    Tobacco Road, ouais

    Tobacco Road, ouais

    Tobacco Road, ouais


    Recommencer encore, est-ce que ça te fait quelque chose

    Recommencer encore, est-ce que ça te fait quelque chose


    Nashville Teens

    nashville teensLes premiers à toucher le jackpot avec "Tobacco Road" furent les Nashville Teens, qui d'ailleurs n'étaient pas de Nashville mais anglais. Cette version avec piano en avant, guitare électrique, basse/batterie pour tout accompagnement sur une partie du titre et deux chanteurs fût produite par Mickie Most, par ailleurs producteur des Animals. Les Nashville Teens firent un carton des deux cotés de l'Atlantique : n° 6 des singles en Angleterre, n° 14 des singles américains. Si les Nashville Teens connurent encore quelque succès dans la perfide Albion, ils ne furent qu'un « one-hit-wonder » (un tube et puis s'en va) aux USA.

     


    Nashville Teens

    Animals

    new animalsOn évoquait les Animals au paragraphe précédent et ce n'est pas sans raison puisque les Animals ont aussi joué leur version de "Tobacco Road" lors du show télévisé allemand Beat Beat Beat, en 1967. On constatera que cette interprétation est beaucoup plus bluesy que celle des Nashville Teens.

     


    New Animals

    Blues Magoos

    blues magoosCe groupe que l'on peut, sans hésiter, qualifier de psyché-punk a aussi commis une réécriture (1967) de l’œuvre de John D Loudermilk. Cette fois " Tobaccor Road " est passé à la moulinette psychédélique. Merci encore à Lenny Kaye (cf. Nuggets) de nous avoir fait redécouvrir cette pépite.

     


    Blues Magoos

    Jefferson Airplane

    jefferson airplaneLe Jefferson Airplane aussi ? Eh oui, le Jefferson Airplane aussi. Il faut dire que ce titre extrait du premier album du groupe Takes Off (1966) où officie encore la chanteuse Signe Toly Anderson ressemble plus à du Jefferson Airplane qu'aux versions précitées

     


    Jefferson Airplane

    Eric Burdon & War

    eric burdonN'ayons pas peur des mots : là on touche au sublime, au classique instantané. Il s'agit de la meilleure version jamais enregistrée de ce morceau. Il suffit d'écouter cet enregistrement datant de 1970 où l'ex alcoolique Eric Burdon et le groupe de funk-rock War se déchainent littéralement et nous font passer un quart d'heure de pur bonheur.

     


    Eric Burdon & War

    Edgar Winter

    egdar winterLe frère de Johnny Winter, Edgar, a commis plusieurs versions de ce classique (album Entrance, 1970, album live Roadwork, 1971). Qu'en dire ? Eh bien qu'Edgar a une voix de stentor et qu'il est capable de tenir une note très haut et longtemps, exploit qu'il réalise avec maestria dans ses versions de la route du tabac.

     

    Edgar Winter

    Autres versions

    On pourrait gloser à l'infini sur "Tobacco Road" mais on se contentera de signaler que ce morceau a été repris par le soul man Lou Rawls, Spooky Tooth, Status Quo, Bill Wyman & The Rythm Kings, Steve Youg, Love Affair, David Lee Rothe, le trio Aum, les pré-cités Blues Maggos, les japonais de Blues Creation, Bobby Gentry, Southern Culture On The Skids, Rare Earth (rappelez-vous « Get Ready »), notre national Jean-Jacques Goldman et même Mud, précurseur glam des boys band.

    En cherchant bien, on trouverait certainement encore d'autres versions de ce classique qui a connu une destinée semblable à celle de  "Louie Louie" de Richard Berry, un titre qui passe inaperçu à son époque, un interprète original qui n'est connu que des initiés et qui par la grâce de reprises qui font mouche devient un standard. En tout cas, empruntez cette "Tobacco Road" et vous ne serez pas déçus du voyage....


    Facebook

    Fou de rock est listé dans la catégorie Genres musicaux : Musique Rock de l'annuaire Actualite referencement