Les prescriptions du Dr Muller

Le rock français des 80's

Le rock Français explose dans les 80's

 

Au début des 80's les groupes de l'explosion punk française sont toujours là dans leur majorité : Bijou, Starshooter, les Dogs, Metal Urbain, Electric Callas. Mais le son et les temps changent. En effet l'arrivée de la gauche au pouvoir et surtout l'apparition des radios libres vont doper le rock français. Rapidement celui-ci va se scinder en différentes chapelles : Punk, Garage, New Wawe, etc. De nouveaux labels vont apparaître tels que New Rose, Closer, Bondage, Boucheries Productions. De nouveaux groupes vont se former un peu partout à Bordeaux, Lyon, Rennes, Montpellier et plus seulement à Paris.

Le Punk

berruriers noirsNon, le Punk n'est pas mort en ce début des 80's. Outre les groupes pré-cités qui évoluent vers une musique plus sophistiquée, on voit se former des gangs tels que Camera Silens (Bordeaux), The Brigades (Paris), et surtout les Béruriers Noirs (Paris) issus du mouvement des squats parisiens qui vont être le fer de lance de ce que l'on appelle aujourd'hui le rock alternatif. Leur succès est une surprise pour eux comme pour le show business : « L’Empereur Tomato Ketchup » fait un malheur sur NRJ. Ils vont rassembler 6800 personnes lors d'un concert au Zenith en 1988.

On peut encore citer les Cadavres (Paris), les Collabos (Brest), François Hadji-Lazaro et ses Garçons Bouchers (Paris,« La Bière »), Gogol 1er et la Horde, Kidnap (Blois), La Souris Déglinguée (Paris), Komitern Sect (Orleans), Ludwig Von 88 (Paris), les Washington Dead Cats (Paris), un des 1ers groupes de Psychobilly. N'oublions pas OTH (Montpellier), Oberkampf (Paris) et sa reprise punk de « La Marseillaise » en 1983, une reprise censurée par la télévision alors que le groupe devait l'interpréter dans l'émission « Les Enfants du Rock ». On termine ce tour d'horizon forcément incomplet du Punk / Rock Alternatif par les Portes Mentaux (Paris) qui eurent leur quart d'heure de gloire avec le single « Elsa Fraulein » sorti en 1987.

La New Wawe

marquis de sadeDerrière cette étiquette un peu vague se cache un groupe tel que Marquis de sade (Rennes) influencé par le Velvet Underground, Bowie, les Talking Heads et l'expressionnisme allemand. Il n'est pas le seul car à Paris, Jacno (ex Stinky Toys) s'oriente vers une musique électronique minimaliste en duo avec Elli Meideros, l'ancienne chanteuse des Toys puis en solo. Il produit un autre duo synthétique, Mathématiques Modernes et Daniel Darc, chanteur d'un des groupes phare de cette New Wawe française : Taxi-Girl. Outre Rennes et Paris, il faut encore citer Kas Product de Nancy avec sa chanteuse Mona Soyoc et l'homme à la mèche derrière le synthétiseur, Spatsz.

Le Garage

kid pharaonLe rock dit Garage, sous perfusion 60's et psyché-punk, s'incarne dans des formations telles que Gamine (Bordeaux) à ses débuts fortement influencés par les Byrds et les Flamin' Groovies, les Snipers, les Play Boys (Nice), les Injectés (Carpentras), les Froggies, Kid Pharaon & The Lonely Ones (Bordeaux) sous influence Velvet Underground, Jonathan Richman, les Shifters, les Shredded Ermines, Dominic Sonic.

Les stars

Les années 80 sont celles qui voient des chanteurs comme Charlélie Couture connaître un succès grand public. Il y a aussi les Rita Mitsouko qui cartonnent en 1985 avec « Marcia Baila », Niagara avec « L'Amour A La Plage » en 1986, Noir Désir (Bordeaux) qui devient un des groupes français les plus connus avec Téléphone. On ne serait pas complet si on ne citait pas Alain Bashung et Jacques Higelin dans ce panorama des 80's françaises.

Les labels indépendants

Au début des 80's, Patrick Mathé fonde le label New Rose qui a à son actif les Saints, les Cramps, Johnny Thunder, le Gun Club, les Troggs, Wreckless Eric et pour la scène française des groupes comme La Souris Déglinguée, les Wampas, Warum Joe et même Dick Rivers ! L'aventure du label se termine au milieu des 90's. Un autre label important est Closer Records au Havre fondé par Phillipe Debris qui produit les Barracudas, les Beast Of Bourbon et les Ramones en 1984. Coté français, Closer signe Marc Minelli, les Batmen, Fixed Up (Le Havre), les Thugs (Angers), Kid Pharaon. Citons encore Bondage (Béruriers Noirs) et Boucherie Productions fondé par François Hadji-Lazaro qui accroche à son catalogue les Hots Pants (pré Mano Negra), la Mano Negra pour son 1er album, les Roadrunners.

coronadosOn peut le dire, le rock sous toutes ses formes a littéralement explosé en France pendant les années 80. Des groupes de toutes obédiences se sont formés, ont joué, enregistré, des labels se sont créés, des radios ont diffusé la production de tous ces artistes. Malheureusement le soufflé est retombé pendant les 90's mais il semble bien que le gant ait été à nouveau relevé pendant les années 2000. On nous pardonnera, espérons-le, de ne pas avoir cités Hubert Félix-Thiéfaine, Raoul Petite, Lili Drop, Indochine, Édith Nylon, les Satellites, les Dum Dum Boys, Extraballe, les Coronados qui auraient chacun largement droit à un article particulier comme tous les acteurs de ces années rock françaises des 80's.

Facebook

Fou de rock est listé dans la catégorie Genres musicaux : Musique Rock de l'annuaire Actualite referencement